Exploration fonctionnelle des cellules NK

Dès 1997, le Professeur Eric Vivier a mis en place un laboratoire spécialisé dans l’exploration fonctionnelle des lymphocytes NK au sein de l’Hôpital de la Conception de Marseille. Il contribue ainsi à l’exploration des cellules NK, et plus largement des cellules de l’immunité innée, dans le cadre d’examens de biologie spécialisée mais aussi de protocoles de recherches cliniques.

Biologie spécialisée

Le laboratoire a établi les valeurs normatives, physiques (phénotypiques) et fonctionnelles (activité cytotoxique, production de cytokines), des lymphocytes NK à partir de cellules fraîchement préparées à partir du sang périphérique et met à la disposition des cliniciens cette batterie de tests (responsable N. Schleinitz, service de Médecine Interne - JR Harlé).

Protocoles de recherche clinique

L’activité de recherche clinique est organisée en trois programmes :

Programme 1: exploration des déficits immunitaires NK primitifs
 (collaboration avec JL Casanova, Necker, Paris)

L’objectif  de ce premier programme est de caractériser les déficits (quantitatifs ou qualitatifs) touchant sélectivement les cellules NK. Ces déficiences, dites NK-sélectives, sont extrêmement rares, puisque seuls quelques cas ont été décrits dans la littérature et certains ont été récemment remis en cause. Le laboratoire cherche à identifier les anomalies génétiques impliquées ainsi que d’autres cas familiaux de déficience NK.

Programme 2: exploration de l’immunité innée dans les pathologies inflammatoires et auto-immunes de l’adulte
(Collaboration avec le service de Médecine interne - JR Harlé, N. Schleinitz, G. Kaplanski, L. Chiche, Marseille)

Ce programme vise à mieux comprendre l’implication potentielle des cellules NK dans certaines pathologies auto-immunes/inflammatoires constituant une bonne part de l’activité des services cliniques de l’hôpital. Les pathologies impliquées sont le Syndrome d’Activation Macrophagique (SAM) un syndrome retrouvé dans une multitude de situations cliniques (infectiologie, onco-hématologie, maladies systémiques et réanimation) mais aussi le Purpura Thrombocytopénique, le Syndrôme hyper IgG4 et le lupus.

Programme 3: exploration de l’immunité innée au cours des infections virales

Ce troisième programme entend analyser les bases, encore peu comprises, de l’implication des cellules NK dans les infections virales de type grippe (participation au pogramme national COPANFLU) et à cytomegalovirus (CMV, en collaboration avec le service de Réanimation -  JM Forel, L. Chiche, L. Papazian, Marseille).