Confronter les hypothèses scientifiques des chercheurs à la réalité de la physiologie et de la pathologie humaine

En immunologie plus que dans d’autres disciplines, la pathologie est souvent un révélateur de la physiologie. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, les chercheurs du CIML collaborent activement avec différents services cliniques en France et à l’international afin d’améliorer la compréhension des maladies humaines, renforcer nos connaissances sur le fonctionnement du système immunitaire et contribuer à l’émergence de nouvelles solutions diagnostiques et thérapeutiques.

Grâce à ces partenariats, le CIML peut non seulement valider, en situation réelle, une partie de ses hypothèses scientifiques mais aussi élaborer des modèles expérimentaux qui répondent aux questions soulevées par l’auto-immunité, les maladies infectieuses, l’inflammation, les cancers et les maladies métaboliques.

190